Le conte des CE2 2012 -2013.

Le conte des CE2 2012 -2013.

Category : Non classé

La légende des « le Morvan » ou du crabe géant.

 Conte des élèves de la classe de CE2 de l’école sainte Marie de BAULON

Classe de Patrick.

 

Illustrations des élèves avec l’aide de Mathilde MARLOT  😆

[singlepic id=384 w=320 h=240 float=]

Il était une fois dans un vieux port de la côte nord de Bretagne, près de Lannion , au XVII ième siècle, un frère et une sœur nommés Yann et Gaëlle Le Morvan.  Yann 18 ans,  est beau, les yeux bleus, 1,65 m, la tête ronde, les cheveux courts de couleur noire, pas de lunettes.  Gaëlle a 9 ans, elle a les yeux marrons, la jeune fille est brune, pas de lunettes, sa tête est ronde.  Elle est très maline et bonne nageuse. Cette demoiselle est mince,  mesure 1,39 mètre et elle est très courageuse. Ces 2 enfants habitent dans un vieux bateau de pêche abandonné depuis longtemps. Ils vivent seuls dans cette épave depuis la mort de leur père. Celui-ci a disparu  en mer l’année dernière lors de l’affreuse et horrible tempête Louna. Depuis pour vivre, Yann est pêcheur, il pêche dans le port et  sur la côte à bord du bateau de son oncle Korentin Le Morvan. Pendant ce temps, sa petite sœur Gaëlle, nettoie le linge et dès qu’elle le peut , va nager à côté de leur vieux navire.

[singlepic id=385 w=320 h=240 float=]

 

Un beau matin, un crabe géant est apparu de nulle part. Avec ses huit immenses pinces il détruit tous les bateaux du bord de la côte et continue à s’approcher du port. Ce crabe, c’est incroyable, se nourrit du bois des bateaux !

Affamé, le crustacé géant allait dévorer le bateau maison des enfants quand Gaëlle, plongea du port pour l’arrêter. Son frère la suivit dans l’eau pour la protéger. Le crabe très surpris du courage des enfants s’arrêta. Les enfants lui rétorquèrent  :

« Arrête de manger les bateaux, ça ne te sert à rien, et ça nous empêche de pêcher pour nous nourrir ! Pars, va –t’en vite ! ».

–          « Je pourrai vous dévorer aussi mais votre courage m’en empêche, je vous propose un marché. »

 

Le crabe proposa un trésor et promit, si les enfants réussissaient 4 épreuves, de disparaître. Ainsi les pêcheurs pourraient aussi continuer leur métier.

[singlepic id=386 w=320 h=240 float=]

Ils acceptèrent la proposition du crabe et partirent sur l’eau avec le bateau de leur oncle Korentin pour se rendre à la première épreuve .Ils devaient se rendre sur l’île aux chênes pour ramener le chêne éternel.  Après 3 semaines de navigation, ils virent enfin l’île. Ils s’approchèrent de leur destination  quand tout à coup un serpent des mers jaillit de nulle part. Yann fouilla de fond en comble le navire en espérant y trouver des objets pour l’aider à combattre cette bête féroce. Il dénicha une épée. Sans attendre il courut à l’avant du bateau pour abattre le serpent. Yann se fit rejeter 3 fois et la quatrième fois il se fit éjecter du navire par le monstre marin. Yann releva la tête et frotta son épée. Il  découvrit une écriture sur l’arme et la lut. « Tenez l’épée comme un couteau et plantez la dans le dos de l’animal pour le tuer ».

Le jeune homme fit ce qui était écrit et tua le serpent. Ensuite les enfants  avancèrent timidement vers l’île aux chênes. Quand ils arrivèrent sur le rivage Yann dit à sa sœur : « Reste sur tes gardes le danger est partout ! »

« Oui Yann, mais regarde là haut , des dragons, au secours,  vite prends l’épée ! ».

« D’accord ». IL reprit l’épée et voulut s’en servir comme d’une lance. Alors Gaëlle dit à son frère : « moi je les distraie et toi tu lances l’épée sur eux ».

Pendant ce temps Gaëlle dit au dragon : « Hou, hou, je suis là ! Yann dépêche toi. »

 Son frère se hâta de faire ce que sa sœur avait demandé et tua les dragons. Après cela ils aperçurent le chêne , le coupèrent avec l’épée, et remplirent  le bateau de bois. Ils se mirent ensuite en route pour la deuxième épreuve.

 [singlepic id=387 w=320 h=240 float=]

Cette épreuve consistait à rejoindre l’île du roi Arthur II pour lui dérober sa couronne. Les enfants accostèrent sur l’île une nuit de pleine lune. Ils arrivèrent  devant le château entouré d’une douve profonde. La couronne se trouvait dans la chambre du roi ,qui était installée dans le donjon, cachée sous l’oreiller du roi ! Gaêlle prit son frère sur son dos pour traverser la douve à la nage. Ils arrivèrent aux pieds de la muraille qui leur barrait le chemin. Yann dit à sa sœur : « Monte sur mon dos nous allons escalader cette muraille ».

En haut du rempart, Yann observa les gardes pour leur échapper. Les enfants étaient maintenant en bas du donjon. Gaëlle murmura à son frère : « je vais imiter le miaulement d’un chat. » « Miaou, Miaou », les gardes arrivèrent près de Gaëlle. Pendant ce temps Yann ouvrit la porte du donjon et grimpa les escaliers  jusqu’à la chambre du roi où il pénétra. Il souleva délicatement l’oreiller du roi et lui prit sa couronne sans le réveiller.

Il descendit les marches ,  appella Gaëlle et tous les 2 plongèrent dans la douve profonde , couronne en main et échappèrent ainsi aux gardes furieux de ne pouvoir les arrêter. Et ils partirent à l’aventure de la troisième épreuve.

[singlepic id=388 w=320 h=240 float=]

Pour réaliser cette épreuve, les enfants attendaient le crabe sur l’île. Il y arriva et leur dit : « Montez sur ma carapace »

–          « D’accord » répondirent Yann et Gaëlle

Le crabe les conduisit jusqu’à l’île au diable et leur dit : « descendez de ma coquille et je vais vous expliquer en quoi consiste l’épreuve. Vous devez  traverser l’ile au diable et lui voler son bateau d’ébène » ricane l’animal géant.

 Les enfants traversèrent l’île et arrivèrent devant le bateau. Le diable les vit s’introduire dans son domaine  et lança un éclair devant eux. Les enfants entrèrent très rapidement dans la cale du bateau. Yann prit l’arc posé sur un siège, et se dirigea vers le diable visa son cœur et dit « Bats toi si tu es un homme » et il tira. Le diable, touché, blessé  restait paralysé pendant une heure. Yann monta alors à l’échelle du bateau et prit les commandes. Le courageux jeune homme et sa sœur s’éloignèrent de l’île avec le bateau du diable et rejoignirent le crabe.

–          Ils se mirent ensuite en route pour la quatrième épreuve.

[singlepic id=389 w=320 h=240 float=]

Cette dernière épreuve consistait à aller chercher un autre crabe géant prisonnier du bateau pirate fantôme, bateau caché dans la grotte hantée en forme de crâne gigantesque .

Après avoir enfin traversé les mers du sud, ils aperçurent enfin l’île à la forme d’une tête de mort. Ils virent le bateau fantôme et se dépêchèrent d’aller sur le pont. Ils y trouvèrent une trappe et les pirates fantômes  les poussèrent  dedans la tête  la première. Ils se retrouvèrent dans la cale du bateau. Ils entendirent une voix aigue et malheureuse. C’était l’autre crabe géant prisonnier des pirates fantômes, lui-aussi. Il était enfermé dans une cage en fer enchainé comme un animal sauvage. Gaëlle, pour le délivrer se glissa entre les barreaux et démella les chaînes de l’animal pour libérer ses pinces coupantes comme un rasoir d’acier trempé. Aussitôt l’animal découpa les barreaux, et prit les enfants dans ses pinces, délicatement, sans leur faire de mal et commença  à grignoter le bateau fantôme. Le bateau coula avec ses pirates fantômes qui se noyèrent en criant « maman !!! ».

Gaëlle se hâta de remonter à la surface avec son frère et le crabe géant. Tous montèrent dans le bateau d’ébène pour retourner vers le crabe.

Les enfants, Yann et Gaëlle, ramenèrent donc le chêne éternel, la couronne du roi Arthur 2, le bateau d’ébène et le crabe géant. Ils avaient parfaitement réussi toutes les épreuves.

 « Maintenant que nous avons ramené tout ce dont vous aviez besoin, donnez -nous, comme promis votre trésor et partez à jamais ».

Le crabe répondit : « votre trésor est juste devant vous ! » étrangement, sa voix avait changé pour devenir familière et à peine avait-il fini de parler qu’une extraordinaire métamorphose se produisit.

Le crabe commençait à briller intensément ce qui provoqua  une lumière aveuglante. Les enfants fermèrent les yeux puis les rouvrirent. Le crabe s’était transformé en leur père. Ils crièrent de joie « Papa ! » et se jetèrent dans ses bras. Leur père les serra très fort  et les embrassa . Il leur expliqua alors qu’il n’était pas mort pendant la tempête Luna, mais qu’il était tombé à l’eau et que la cruelle sorcière des mers « Ursula »lui avait jeté un sort le transformant en horrible crabe géant. Pour rompre le sort ses enfants devaient réussir 4  épreuves impossibles. Et c’est ce qu’ils avaient accompli.

Maintenant, les pêcheurs pouvaient reprendre la pêche en toute séreinité.  Les enfants vendirent la couronne du roi pour s’acheter une maison dans le port et avec le bateau d’ébène et leur père retrouvé, ils devinrent patrons pêcheurs. Le chêne éternel fut utilisé pour reconstruire tous les bateaux perdus et mangés et ainsi les remplacer.

L’autre crabe fut  relaché  et toute la population  organisa une fête mémorable dans ce petit port de pêche, près de Lannion, dans notre Bretagne. D’ailleurs si vous passez par ce port, on vous racontera certainement cette histoire formidable, la légende des Le Morvant.

Fin

[singlepic id=390 w=320 h=240 float=]

Texte écrit par les élèves de ce2 de l’école Sainte Marie de BAULON.

Clément, Camille, Marie, Enzo, Fanny, Romain , Camille, Maël, Samoa, Iwen, Loïg, Jérémy, Noémie, Ambre, William, Noémie, Mathys, Matéo

 

Print Friendly, PDF & Email